Le Melon

29 Juil 2022 | 0 commentaires

Il fait partie de la famille des cucurbitaceae

La saisonnalité: A consommer de fin mai à septembre.

La conservation: Le plus au frais possible, dans le bac à légumes de votre réfrigérateur et maximum 6 ou 7 jours. Une fois entamé, il est conseillé de le consommer dans les 24h00.

Bien le choisir: Il doit être lourd et son écorce doit rester souple. Il doit être odorant : parfumé mais sans excès. Lorsqu’il est mûr le pédoncule se décolle. Les craquelures témoignent de sa richesse et de sa saveur.

Melon et Naturopathie à Saint Chamond
Naturopathie et melon Saint Chamond

Ses nombreux bienfaits:

Grâce à sa teneur en bêta-carotène, il protège de l’arthrite inflammatoire et freine sa progression. Grand allié de la peau, il l’a protège, lui donne bonne mine, et favorise également le bronzage. Il contient de l’adénosine, puissant vasodilatateur qui favorise la bonne santé du système cardiaque d’où la réduction des risques des maladies cardio-vasculaire et d’AVC.

Excellente teneur en potassium:
– Aide à lutter contre l’hypertension
– Aide à lutter contre la rétention d’eau: il permet d’éliminer l’eau en excès et donc il permet de limiter les gonflements.

FOCUS POTASSIUM

Enrichir son alimentation de potassium est aussi efficace que limiter sa consommation de sel.
exemple: manger ½ melon apporte à l’organisme 20% des apports journaliers recommandé en potassium

Riche en vitamine A:

Cette vitamine permet aux cellules de notre peau de se régénérer.

– Permet de lutter contre la cellulite, les vergetures, les rides.
–  Protège la rétine et améliore la vision nocturne
– Prévention de la dégénérescence maculaire
– virus, bactéries (vitamine A et caroténoïdes contenues dans le melon renforce l’immunité)

Riche en flavonoïdes et en anti-oxydant:

Il joue un rôle protecteur contre le cancer du sein ou celui du côlon par exemple.

FOCUS ANTIOXYDANT:

Ils permettent à notre organisme de se protéger des effets des radicaux libre

Le melon dans la naturopathie

Riche en vitamine C:
Aide à résister aux infections (exemple: 100g de melon couvre un peu plus de ⅓ de nos besoins journaliers en vitamine C)

Bon apport en oligo-éléments:
fer, zinc, cuivre, manganèse…

Désaltérant:
Grâce à sa teneur élevée en eau : 90%.

Diurétique:
Il permet à l’organisme de se purifier en éliminant les toxines, et permet aux reins de rester en bonne santé.

Cosmétique

Masque hydratant:
Mélanger 2 tranches de melon mixées avec 1 CS de miel ½ banane écrasée
Appliquez 15 minutes sur le visage et rincez
Gommage:
2 tranches d’un melon bien mûr
Écrasez les dans 1 bol + 1 CS sucre très fin + 1 CS poudre amande.
Bien mélanger et appliquez sur le visage et / ou le corps
Laissez reposer quelques minutes, puis rincez.

Recyclage

Préparer des confitures
200 Gr écorces de melon (la peau)
200 Gr de sucre
un peu d’eau
le zeste d’un citron.
Faites cuire pendant deux heures environ jusqu’à ce que le mélange adopte un aspect de gelée.

Cuisiner des écorces confites
Coupez 500 g d’écorce de melon en fines lamelles.
Placez-les dix minutes dans une casserole d’eau bouillante.
Portez à ébullition 15 cl d’eau et 300 g de sucre.
Ajoutez-y les lamelles d’écorce de melon pochées,
quelques centimètres de gingembre frais râpé
et le jus de deux citrons
Laissez cuire à feu doux pendant 2h00.
Enfermez le tout dans des bocaux pendant deux semaines avant de déguster les lamelles confites en en-cas sucré et original.

Concocter un vinaigre de melon
Le vinaigre de melon est un condiment sucré salé qui accompagnera les viandes cet hiver :
Gardez un peu de chair sur la peau du melon et coupez cette dernière en petits bouts.
Faites bouillir 25 cl de vinaigre blanc avec 100 g de sucre, des clous de girofle, du thym ou de la marjolaine.
Versez sur les écorces, dans un bocal, et attendez un bon mois.

Torréfier les pépins
Comme les graines de courge, les pépins de melon sont comestibles et délicieux lorsqu’ils sont torréfiés.
Placez les pépins de melon au four ou à la poêle, sans ajouter de matière graisse. À croquer tels quels pour un apéritif sain et original !

Faire pousser ses propres melons
Vous pouvez aussi vous lancer dans la culture de vos propres melons !
Pour cela, réservez une quinzaine de pépins.
Rincez-les, faites-les sécher à l’abri de la lumière pendant deux semaines puis réalisez des semis en plantant deux pépins par pot d’une dizaine de centimètres de diamètre, pointe vers le bas.
Plantez ensuite les plantules obtenues en pleine terre, de préférence après la mi-mai, quand les gelées nocturnes ne sont plus à craindre.

Alimenter son compost
Si ces recettes ne vous tentent pas, sachez que le melon peut tout à fait être jeté au compost.
Pensez à couper les écorces en petits morceaux, cela facilitera leur dégradation.

Cuisine de melon trop mûr et/ou en surplus

Soupe de melon
2 melons
poivre et sel
Herbes (basilic, menthe…)
Mixer le tout
réfrigérer au moins 1h00.
A servir soit en apéro soit en entrée soit en dessert….

Sorbet de melon
1 kg de melon
37.5 cl eau
125 g de sucre complet
1 citron
2 oranges
Faire bouillir eau + sucre pendant 10 minutes et laissez refroidir
Mixer le melon
Ajouter le sirop + le jus de citron + le jus des oranges
Placer au congélateur pendant 4h00 et penser à remuer toutes les 30 minutes pour éviter la cristallisation

Jus de melon
1 melon
5 CS sucre complet
eau
glaçon
Mixer la chair du melon avec le sucre
Et selon la consistance voulue, ajoutez la quantité d’eau nécessaire.

Melon et naturopathie

Je vous souhaite à toutes et tous, un bel été et pensez à prendre soin de vous et à vous chouchouter grâce entre autres à la naturopathie.

Prochain article à paraître: LA PASTÈQUE …..

Sources du paragraphe Recyclage: l’excellent article de Laurène Levy

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscrivez vous à ma newsletter
Chaque semaine, recevez mon actualité et des conseils en naturopathie